Impact of dietary electrolyte balance on calcium and phosphore utilisation in broilers


  • Période: 2022-01-01

Titulaire

Létourneau-Montminy, Marie-Pierre U. Laval

Informations complémentaires

Responsables scientifiques : Marie‑Pierre Létourneau‑Montminy (Université Laval) et Angel René Alfonso Avila (CRSAD)

Étudiante : Maria Solano Garcia (2e cycle, Université Laval) Numéro de projet Étudiante : Maria Solano Garcia (2e cycle, Université Laval)

Numéro de projet : 2021‑AV‑424

 

Présentation du projet

OBJECTIF DU PROJET

Étudier l'impact de différentes stratégies d'acidification de l'eau en conditions de carences phosphocalciques ou non sur la minéralisation osseuse et sur les performances de croissance.

 

RÉSUMÉ

Afin de répondre à l'objectif de cette étude, un plan factoriel 3×2 ainsi qu'un traitement supplémentaire pour 7 traitements ont été répartis aléatoirement dans 70 parquets organisés en 10 blocs. Un régime classique à base de maïs et de tourteau de soja répondant aux recommandations alimentaires (Ross 308; NRC, 1994) pour les niveaux de calcium (Ca), de phosphore (P) et de la balance électrolytique (BE) a été utilisé. Deux niveaux de Ca et de P, à savoir les niveaux LowCaP (‑15 % de P disponible et -15 % de Ca total) et les niveaux de NormalCaP avec un P alimentaire sub‑limitant basé sur des données bibliographiques ont été testés. De plus trois stratégies d'acidification de l'eau ont été attribuées pendant les trois phases alimentaires, soit une eau potable de pH cible = 5,0 avec (1) une source organique (OrgAcid); (2) une source inorganique (InorgAcid); et (3) aucun acidifiant comme témoin négatif. Tous les traitements précédents ont été maintenus à un BE recommandé de 220 mEq/kg de MS et le traitement supplémentaire était maintenu à un BE faible de 120 mEq/kg de MS, ajouté dans un régime pauvre en PCa (LowCaP‑LowDEB) avec acidification inorganique. Les résultats ont montré une diminution du gain moyen quotidien (GMQ) et du poids vif (BW) dans le régime LowCaP pendant la phase de démarrage, uniquement chez les poulets recevant OrgAcid (Eau x CaP; P=0,016 et 0,031 respectivement). La consommation d'eau avait tendance à diminuer dans le régime LowCaP, sans effet sur la prise alimentaire journalière moyenne (ADFI) (P=0,06). Le contenu minéral osseux (BMC) a augmenté dans le régime LowCaP lorsque les poulets ont reçu OrgAcid et il n' ya eu aucune acidification par rapport à InorgAcid où le BMC était similaire entre NormalCaP et LowCaP (eau x CaP; P=0,047) . Des résultats similaires ont été obtenus pendant la phase de croissance avec OrgAcid dans laquelle les oiseaux ont davantage d'impact du LowCaP en termes de BW final, d'ADFI et de taux de conversion alimentaire (FCR) (Eau x CaP ; P=0 ,06, 0,08, 0,07 respectivement). Le BMC était plus faible dans le régime LowCaP pendant la phase de croissance (‑15 % ; P<0,001). Des résultats similaires ont été obtenus pendant la phase de croissance avec OrgAcid dans laquelle les oiseaux ont davantage d'impact du LowCaP en termes de BW final, d'ADFI et de taux de conversion alimentaire (FCR) (Eau x CaP ; P=0 ,06, 0,08, 0,07 respectivement). Le BMC était plus faible dans le régime LowCaP pendant la phase de croissance (‑15 % ; P<0,001). Des résultats similaires ont été obtenus pendant la phase de croissance avec OrgAcid dans laquelle les oiseaux ont davantage d'impact du LowCaP en termes de BW final, d'ADFI et de taux de conversion alimentaire (FCR) (Eau x CaP ; P=0 ,06, 0,08, 0,07 respectivement). Le BMC était plus faible dans le régime LowCaP pendant la phase de croissance (‑15 % ; P<0,001).

Pendant la phase de finition, OrgAcid NormalCaP un consommé plus OrgAcid LowCaP (Eau x CaP; P=0,05). De plus, la réduction de CaP a eu un impact plus faible sur BMC/BW avec InorgAcid : ‑10 % par rapport à ‑18 % avec OrgAcid et ‑28 % avec le contrôle (Eau x CaP ; P=0,05). Pour l'évolution du BMC avec le poids vif, nous pouvons observer une interaction temps x traitements alimentaires (P<0,001), montrant que les oiseaux recevant InorgAcid n'avaient pas de BMC réduit lorsqu'ils étaient nourris avec un régime LowCaP.

APPLICATIONS ATTENDUES

L'acidification de l'eau est une pratique courante et très peu d'études ont été portées sur ce sujet. Les analyses en cours permettent de mieux comprendre les effets obtenus et de faire des recommandations pour une application sur le terrain.

 

Partenaires : Couvoir Scott, Université Laval, CRSAD.


Retour