Additifs d’origine naturelle pour contrer la coccidiose chez le poulet de chair


  • Période: 2021-01-01

Titulaire

Julien, Carl

Informations complémentaires

Étudiants : Delphine Martin (1er cycle, Université Laval), Jonathan Pierron (2e cycle, Université Laval), Lauriane Paquet (stagiaire 1er cycle, Université Laval)

Numéro de projet : 1920‑AV‑413

 

Présentation du projet

OBJECTIF DU PROJET

Évaluer l'effet d'additifs alimentaires à base d'ingrédients botaniques fonctionnels pour contrer la coccidiose chez le poulet de chair.

RÉSUMÉ

Des essais antérieurs ont montré que des additifs alimentaires ou dans l'eau de boisson amélioraient les performances de croissance et diminuaient les signes pathologiques de la coccidiose chez des poulets de chaise soumis à un challenge coccidien Eimeria. La phase 2 du projet visait à évaluer les effets de ces additifs sur la pathogénicité du parasite en étudiant la sporulation des oocystes, ainsi que la viabilité et la capacité d'invasion des cellules hôtes des sporozoïtes. Des tests in vitro ont montré un effet dose‑réponse (0,5, 12,5, 50 et 100 µg/mL) d'une formulation sous forme liquide d'actifs botaniques pour l'eau de boisson, composée d'huiles essentielles , d'anis étoilé, de thym, de cannelle et d'orange (EV, Probiotech International) et d'une formulation sous forme de poudre d'

Les expositions aux actifs botaniques (EV, Syn) et aux anticoccidiens ont réduit la sporulation des oocystes de 80 % (P<0,0001 ; cf. figure 1B). L'exposition au Syn a réduit la capacité d'invasion des cellules hôtes de 54 % (P<0,0001), tandis que les expositions à l'EV et aux anticoccidiens l'ont réduite de 90 % (P<0,0001 ) (cf. figure 1C). En plus des effets rapportés précédemment sur l'excrétion oocytaire des lésions intestinales, principalement celles causées par E. tenella, les tests in vitro ont révélé que Syn et EV ont rapporté directement sur la pathogénicité du parasite.

APPLICATIONS ATTENDUES

Les formulations d'actifs botaniques destinées à l'aliment ou à l'eau de boisson peuvent être administrées dans des stratégies de contrôle de la coccidiose sans anticoccidiens, ou efficaces sur la vaccination, pour maximiser les performances des poulets de chair.

  

 

Partenaires : Probiotech International Inc., Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), CRSAD.

Ce projet est financé par l'intervention du programme Innov'Action Agroalimentaire, en vertu du Partenariat canadien pour l'agriculture, entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec.


Retour