Porc

Déoxynivalénol, impact sur la réponse vaccinale au SRRP et au Circovirus-2 et les statuts immunitaire et antioxydant du porc: antimycotoxinique et supplément en antioxydant (15-PO-279) (2018)
Production viande de porc
Auteurs faisant partie de notre centre de recherche
Résumé
Objectif du projet

  • Déterminer les effets d'aliments contaminés au déoxynivalénol (DON) et de suppléments alimentaires riches en antioxydants ou d'additifs antimycotoxines sur la réponse vaccinale de porcelets contre les VSRRP et Circovirus-2.
  • Déterminer si l'amélioration des statuts immunitaires et oxydatifs affecte la réponse vaccinale des porcelets contre les VSRRP et Circovirus-2.


Résumé

Globalement, la contamination des aliments par le déoxynivalénol (DON) et les différents traitements d'antioxydants ou d'adsorbant de mycotoxines n'ont eu aucun effet sur la consommation d'aliment journalière (ADFI), l'efficacité alimentaire (FE) et le gain moyen quotidien (ADG). Toutefois, le poids final à 35 jours de l'expérience tendait à être réduit par la contamination au DON (P<0,96) alors que la combinaison des antioxydants et adsorbants tendait à améliorer ce poids (P<0,075). La prolifération des lymphocytes en présence de ConA (un stimulateur de la prolifération des lymphocytes) mesurées au jour 35 était augmentée chez les porcelets nourris avec la ration faiblement contaminée à DON (1,5 ppm). Toutefois, la prolifération en présence de Circovirus-2 augmentait linéairement selon la concentration au DON ou l'ajout de suppléments. La concentration en lgG contre le Circovirus mesurée au jour 35 n'a pas été affectée par la contamination au DON ou l'ajout de suppléments. Pour les marqueurs du statuts oxydatif, nous avons observé une réduction de la capacité antioxydante (FRAP) du plasma avec la contamination au DON (P<0,073). Toutefois, l'ajout du supplément d'antioxydants ou la combinaison antioxydant+adsorbant a rétabli la capacité antoxydante du plasme (FRAP) (P<0,07). La contamination au DON à aussi réduit l'activité plasmatique de la glutathion peroxydase (GPx) (P<0,074). L'activité de la catalase a été réduite pour les traitements contenant l'adsorbant et le supplément d'antioxydants, mais au jour 35 seulement (Temps x traitement, P<0,020). De façon générale, la contamination au DON, le supplément antioxydant et l'adsorbant n'ont eu aucun effet sur les marqueurs sanguins inflammatoires/immunitaires. Seul l'haptoglobine (marqueur général de l'inflammation) a été affectée par le supplément antioxydant et l'adsorbant. En fait, l'adsorbant a réduit la concentration d'haptoglobine au jour 14 alors qu'au jour 35, c'est plutôt le supplément antioxydant qui réduit cette concentration (Temps x traitement, P<0,010).

Retombées attendues

Mieux adapter le protocole de vaccination au SRRP et Circovirus-2 en fonction de l'exposition des animaux à des aliments possiblement contaminés aux mycotoxines, particulièrement au déoxynivalénol.






Retour