Chèvre

Impacts des conditions environnementales sur la production et le taux des composantes du lait de chèvre (14-CL-249) (2015)
Production laitière - Chèvre
Auteurs faisant partie de notre centre de recherche
Résumé
Objectif du projet

Déterminer si les conditions environnementales (ventilation et humidité) ont un impact sur l'inversion des taux (gras et protéine) du lait de chèvre.

Résumé

Le projet a été réalisé au cours de l'été 2014 sur environ huit entreprises de Centre-du-Québec qui effectuent le contrôle laitier Valacta et l'analyse des composants du lait afin de suivre leur évolution au cours de la saison estivale. Lors des visites effectuées dans ces fermes, des informations relatives à l'environnement des chèvres ainsi qu'aux méthodes d'élevage utilisées par les producteurs ont été recueillies. De plus, les plans d'aménagement de la chèvrerie, la localisation des ventilateurs, le nombre de prise d'air, le nombre d'écurages, la dimension des enclos, le nombre de chèvres par enclos et la longueur et hauteur des mangeoires ont été indiqués. Des capteurs mesurant la température et l'humidité du bâtiment ont été placés de façon stratégique dans les bâtiments afin de suivre en temps réel les données sur les conditions ambiantes. Les enclos ciblés étaient ceux qui logeaient les chèvres en lactation. Ceci a permis d'effectuer le suivi des courbes de lactation et l'analyse des composants du lait.

Lors de la première visite à la ferme, l'étudiante devait récolter l'information relative à l'environnement des chèvres ainsi que sur les méthodes d'élevage utilisées. Sur un plan, elle devait indiquer l'aménagement de la chèvrerie, la longueur, la largeur et la hauteur du bâtiment, la localisation et les dimension de prises d'air, le nombre d'écurages, la dimension des enclos, le nombre de chèvres par enclos et la longueur et hauteur des mangeoires. Des capteurs mesurant la température et l'humidité du bâtiment ont été placés de façon stratégique dans les bâtiments afin de suivre en temps réel les données sur les conditions ambiantes. Les enclos ciblés étaient ceux qui logeaient les chèvres en lactation, car c'est avec celle-ci que nous pouvions suivre les courbes de lactation et l'analyse des composantes. Il serait ainsi possible de vérifier les éléments environnants pouvant influencer la productivité des chèvres et la composition du lait. Chaque visite subséquente, une prise de données des capteurs fut réalisée. L'analyse des données nous a permis de calculer les indices de stress thermique que subissaient les chèvres. Les données ont été associées aux analyses des composantes du lait afin de déterminer si un lien existait. Finalement, en collaboration avec un ingénieur du MAPAQ de Nicolet, des calculs de ventilation ont été réalisés afin de vérifier si les besoins en ventilation étaient comblés par les systèmes existants.

Applications pour l'industrie

Puisque le projet comporte un aspect rural, la suggestion des recommandations formulées à l'intérieur du rapport devra être revalidée avec l'aide d'un ingénieur en bâtiment avant d'entreprendre des modifications au niveau de la ventilation.
Informations
Communications et publications

Un rapport a été produit sur les données recueillies et calculées. Une brève suggestion quant à l'amélioration des conditions ambiantes a été proposée. Le projet a été présenté à la journée INPACQ Caprins, le 23 janvier 2015.



Retour