Articles scientifiques

Vers le remplacement des antibiotiques dans l'alimentation des poulets de chair: Évaluation d'additfis alternatifs et compréhension de leur mode d'action - Essai 2 (1718-AV-337) (2018)
Production viande de poulet
Résumé
Objectif du projet

Quantifier l'effet de différent produits alternatifs naturels pour le remplacement des antibiotiques (facteurs de croissance et anticoccidien) et d'identifier les principaux modes d'action. Plus particulièrement, l'impact de ces alternatives sera évalué en terme de performance de croissance, de digestibilité iléale, d'incidence d'entérite nécrotique et de coccidiose. Ce projet a une visée plus large de lutte contre l'antibiorésistance.

Résumé

L'utilisation des antibiotiques comme facteurs de croissance (AFC) est actuellement remise en question dans plusieurs pays et sera proscrite en décembre 2018 au Québec. Leur utilisation pour lutter contre des maladies est pertinente, mais l'utilisation systématique des antibiotiques en élevage pour améliorer les performances zootechniques des animaux soulève plusieurs questions, notamment du point de vue de la sécurité sanitaire des aliments et de la santé humaine, du fait de l'antibiorésistance. Dans ce contexte sociétal et réglementaire changeant, le groupe Westco a décidé de remplacer en partie les antibiotiques dans sa gamme d'aliments commercialisés. Dans cette étude, plusieurs alternatives aux AFC ont été testées en partenariat avec l'Université Laval afin de trouver la meilleure alternative possible pour le groupe Westco. Un premier essai a été conduit pendant l'été 2016. Une situation de challenge non désirée est survenue suite à une infection de Clostridium perfringens. Il en a été déduit qu'aucune alternative testés n'est efficace contre une telle infection; par contre, certaines alternatives diminuaient significativement les mortalités alors que d'autres les augmentaient. L'essai a donc été reconduit à l'été 2017 avec pour but d'obtenir des résultats en condition non challengée et d'approfondir les modes d'action des alternatives testées. Ainsi, des données concernant les performances de croissance, les mortalités, la présence de Clostridium perfringens ainsi que des mesures de santé digestives ont été menées. Cette fois, les résultats montrent des performances de croissance du témoin positif avec antibiotiques et négatif sans antibiotique ne sont pas différentes au sein de chacune des phases, mais le GMQ et la CMJ étaient réduits de 4 et 3 % (P < 0,05) de 0 à 35 jours. Néanmoins, des effets positifs de certaines  alternatives comparativement au témoin négatif ont été notés, notamment des augmentations de consommation alimentaire ne se traduisant pas toujours en terme de gain, En ce qui concerne les mécanismes d'action de ces alternatives, peu d'effets ont été notés sur les longueurs des segments digestifs et le pH et l'humidité des litières. Par contre, le retrait des antibiotiques diminue la santé digestive par une hauteur de villosité plus faible et une profondeur de cryptes plus importante sans antibiotique. Ces mesures sont en cours pour les autres alternatives. En somme, malgré un challenge moins important, certaines alternatives ont stimulé la consommation.

Applications attendues

  • Caractériser le mode d'action de certaines alternatives naturelles en usage dans les élevages avicoles.
  • Mettre en place une stratégie pour le passage au sans antibiotique.



Retour