Articles scientifiques

Évaluation des effets des acides gras alimentaires à chaîne moyenne sur la performance de production et sur le profil en acides gras des oeufs (1718-AV-326) (2018)
Production d'oeufs de consommation, Rapport de recherche
Auteurs faisant partie de notre centre de recherche
Résumé
Objectif du projet

Évaluer les effets des acides gras à chaîne moyenne sur les performances zootechniques, le profil en acides de l'œuf et le microbiote fécal.

Résumé

En raison de leur oxydation rapide dans le foie, les acides gras à chaîne moyenne (AGCM) réduisent l'accumulation de graisse corporelle, ainsi que la résistance à l'insuline et l'inflammation chez le rat (Noguchi et al., 2002; Ooyama et al., 2008). De plus, les acides gras à chaîne moyenne ont le potentiel d'avoir des effets sur les performances de production des poules pondeuses en modifiant la composition du microbiote intestinal. Ces acides gras sont connus pour leurs effets antimicrobiens (Van Immerseel et al., 2004) et pourraient être utilisés comme des alternatives aux antibiotiques. Cette étude a évalué les effets à court terme des deux sources d'AGCM à 5% de la ration. Les sources d'AGCM ont été 1) huile de coco (riche en 12:0 et 14:0) ou 2) de triglycérides à chaîne moyenne (TCM, riche en 8:0 et 10:0). Douze poules pondeuses de 30 semaines d'âge ont été utilisées dans un dispositif en carré latin 2x2 avec deux périodes de douze jours. L'huile de canola a été utilisée (à 5% de la ration)  pendant les périodes de pré-essai et de washout (10 jours). La consommation de matière sèche a été augmentée par l'huile de coco par rapport au TCM au J1 (p<0,05), mais n'était pas différente par la suite. Le poids corporel n'était pas différent entre les traitements et a diminué de 4% au J12 par rapport au J0 (p<0,001; Figure 1). Aucun effet du traitement n'a été observé pour la production d'œufs, le poids des œufs et le poids des jaunes d'œufs, mais le traitement de coco a réduit les valeurs plus faibles d'intensité rouge dans l'échelle verte-rouge des jaunes d'œufs (p<0,01). La concentration d'AG de <16 C dans le jaune d'œuf a été augmentée de 300% au J12 par rapport au J0 dans les deux traitements (p<0,01; Tableau 1). Des échantillons fécaux prélevés aux jours 0 et 12 de chaque période ont été soumis à un séquençage Illumina à haut débit de la région V4 du gène de l'ARNr 16S bactérien. La taille et l'effet d'analyse discriminante linéaire (LEfSe) a montré des scores de LDA>2,5 (p<0,05) pour les genres Turicibacter et Staphylococcus dans le coco, alors que la famille Vaillonellaceae a été augmentée par le TCM. Par rapport à l'alimentation au canola (J0), le coco a augmenté les genres Stackia, Eggthella et Bifidobacterium et les familles Ruminococcaecea et Coriobacteraceae (p<0,05). La source de MCFA a eu peu d'effets sur la qualité des œufs, mais a modifié la composition du microbiote fécal des poules pondeuses.

 
Figure 1. Évolution de la consommation journalière de moulée chez les poules recevant des rations contenant de l'huile de coco ou de l'huile de TCM. *p<0,05.

 Tableau 1: Profil global en acides gras du jaune chez des poules recevant des rations contenant de l'huile de coco ou de l'huile de TCM.
 


PDF
326_Rapport_final_01.pdf



Retour